Le lynx du Canada se laisse prier - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

COVID-19 : mesures préventives, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Blogue de conservation

Le lynx du Canada se laisse prier

14 février 2017


Au cours des dernières années, plusieurs personnes ont offert un don au Fonds Parcs Québec afin d’adopter symboliquement un lynx du Canada dans le parc national des Monts-Valin. La somme ainsi amassée a permis de mettre en place un projet pour mieux connaître et protéger cette espèce.

Un emblème méconnu

Depuis l’été 2001, le lynx du Canada est l’emblème animalier du parc national des Monts-Valin. Plusieurs aspects de son écologie sont encore mal connus. Le nombre d’études portant précisément sur l’espèce est limité si on le compare aux nombreuses recherches dont ont fait l’objet d’autres animaux à fourrure.

Au Québec, le lynx du Canada est depuis longtemps recherché par les trappeurs. La forte valeur marchande de sa peau et sa facilité de capture rendent les populations vulnérables.

De l’herbe à chat pour un « chat sauvage »

Au début de l’été dernier, des gardes-parc ont mis en place des leurres olfactifs, un mélange de différents produits dont la valériane, mieux connue sous le nom d’herbe à chat, dans des habitats favorables aux lynx du Canada. Les documents consultés laissaient croire que les lynx allaient être attirés par cette odeur irrésistible et laisseraient quelques poils au passage en se frottant sur de petites plaquettes rugueuses fixées aux arbres. Nous espérions en apprendre plus sur certains aspects de leur vie en analysant les poils récoltés.

mva-lynx-texte-1Figure 1. Un des leurres olfactifs installé dans un habitat propice au lynx du Canada, Ariel Ferland-Roy

Quelques observations

Bien que les caméras de surveillance aient capté le passage de quelques individus, aucun lynx ne semble avoir répondu de la façon attendue en se frottant sur les plaquettes rugueuses! Contrairement à un orignal qui passait par là, les lynx du Canada se sont laissés prier pour nous dévoiler leurs secrets, mais grâce à la collaboration de visiteurs du parc, le projet, qui a été modifié au cours de l’automne, se poursuivra dans les prochaines années. Pour connaître les façons de participer à la conservation de nos parcs nationaux, rendez-vous à fondsparcsquebec.com.

mva-lynx-texte-2Figure 2. Un lynx du Canada qui passe devant un leurre, parc national des Monts-Valin

mva-lynx-texte-3Figure 3. Un orignal qui est attiré par un leurre, parc national des Monts-Valin


Claude Pelletier est responsable du service de la conservation et de l’éducation au parc national des Monts-Valin. pelletier.claude@sepaq.com

Photo du carrousel: Parc national des Monts-Valin


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire